Jeudi 8 juillet : une journée à Calais

Publié le par x

Nouvelles arrivées, nouveaux départs, l'équipe du Jungle-tour évolue et se transforme chaque jour. Imprévisible, des gens qui nous préviennent la veille ou le jour-même. Bienvenue à tous.

 

Matin, une partie d'entre nous va donner un coup de main à La Belle Etoile pour la préparation du repas.

 

Midi, nous nous retrouvons tous à la distribution du repas, occasion de contact avec les exilés et les bénévoles associatifs.

 

P1030135.JPG

 

 

Après-midi, première mission, se débarasser de la voiture de police qui nous suit depuis le matin, et qui est particulièrement gênante pour aller voir les exilés. Fait en se dispersant.

 

Nous nous retrouvons pour rendre visite à l'ancienne jungle des Hazaras, habitée traditionnellement par des Afghans iranophones (Tadjiks, Hazaras) et quelques Iraniens, au bout du port de Calais. Comme en d'autres endroits, toutes les cabanes ont été détruites, et toute nouvelle construction l'est à son tour. Les exilés ont renoncé à reconstruire. Il reste un espace pour le feu là où était la tente - cuisine.

 

P1030138.JPG

 

 

Pique-nique le soir dans le parc Richelieu à l'initiative des No Border. Sur le chemin, l'arrestation d'un exilé par les CRS.

 

  P1030140-copie-1.JPG

Commenter cet article