Retour sur la première journée

Publié le par x

Avion, Loos-en-Gohelle, Grenay, Bully-les-Mines, Angres.... et d'autres villes qui ont reçu le Jungle-tour, mais surtout qui aident chacune à sa manière le camp de Angres. Qui en apportant de l'eau, qui en organisant l'accès aux douches, qui en fournissant des couvertures, qui en mettant à disposition un terrain, qui en invitant les exilés à des activités de la commune, en favorisant la rencontre avec la population.

 

Angres reste un camp de tentes, et les migrants ont droit à un accueil plus décent. Mais les exilés qui y sont de passage trouvent là un minimum de sécurité, de prise en compte de leurs besoins matériels, de soutien et d'ouverture sociale.

 

Ce grâce au soutien de Fraternité Migrants Bassin Minier 62, et aussi à l'engagement des municipalités.

Commenter cet article

sergeant chantal 06/07/2010 08:20


Décidément quelle belle oeuvre que ce jungle tour
Grâce à vous tous nous allons voyager et faire un bout de rencontre avec les migrants qui recoivent de fait de la fraternité de l'humanité et faire connaître le visage juste humain de ces personnes
si démunies chez nous
Bon courage sur les routes du Jungle Tour